Arces-Dilo

Site du village

Histoire

 

 

Histoire de DILO

 

Abbaye Notre Dame de Dilo

 

Vers 1135, l’Ordre Chanoines réguliers de Prémontré peut commencer la construction de l’’Abbaye grâce à la donation du Roi Louis VI le Gros et à Henri Sanglier, Archevêque de Sens .
D’’autres dons vont permettre aux Chanoines d’’agrandir leur domaine. Par ailleurs l’’abbaye verra les grands seigneurs des environs l’élire pour sépulture, ce qui favorisera les créations comme celles du gisant de la Comtesse Aélis, et l’’allégorie de l’’Insouciance.

 

Le 19 mai 1168 Thomas Becket Archevêque de Cantorbéry consacre l’Église abbatiale de Dilo.

 

Au cours des siècles les Prémontrés vont cultiver leurs terres, planter des vignes, élever du bétail et mettre en place diverses structures de transformation : moulins à eau et à vent, fabrication de verres, extraction de minerai de fer.

 

Au XIVème siècle, les guerres puis les luttes entre les Prémontrés et les Seigneurs étrangers à l’’ordre nommés à la tête de leur congrégation, affaiblissent le rayonnement de l’’Abbaye.

 

Après le renouveau au XVIIème siècle, consèquence de la Contre Réforme, la Révolution met un terme à son influence : les possessions de l’Abbaye sont décrétées bien national et vendu à l'’encan.

 

Au milieu du XIXème Siècle l’’artiste Victor Petit dessine les ruines de l'’Abbaye. Le 8 août 1842, le Conseil Municipal décide de les vendre, pour qu’'elles soient démolies en raison de leur dangerosité.

 

Église Saint Cartault de Dilo
Lors de Contre Réforme au XVIIème siècle, les religieux décident de donner aux habitants de Dilo une église qui leur appartienne en propre. Le 6 août 1692, la Chapelle Saint Cartault est solennellement bénite et livrée au culte. Voûtée de lambris, longue d’environ 8x5m, ouverte à l ‘est par deux fenêtres cette Chapelle demeurera l’église paroissiale du petit village desservis par les Prémontrés..

 

A milieu du XIXème siècle, l’’unique cloche rescapée de la Révolution est sur le petit clocheteau de charpente au dessus de la porte d’entée. Elle porte l’’inscription suivante :
DEO . OP.MAX LAVDATE EVM

IN CYMBALIS BENE SONANTIBVS

MARIA VIRGO ASSVMPTA EST CELVM

DILO 1684

Depuis 300 ans, cette Chapelle réservée aux paroissiens de Dilo, possède toujours son maître-autel ionique et le buste de son saint patron : St Cartault.
A dieu très bon et très grand. Louez le au son des Cymbales retentissantes. La vierge Marie a été élevée au ciel. Dilo 1684

 

DILO

La chapelle par Victor Petit
Dans la chapelle
La chapelle